THÉÂTRE D'OMBRES ET DE SILHOUETTES

LE  MARIAGE  DE  BÉTINETTE

OMBRES  ET  MÉCANISMES
 

Le roi Béta assis

Planche n° 1

     A. Le roi Béta ne forme qu'une même pièce avec son fauteuil. B. Tête de Béta fixée à une baguette C et étant indépendante de la pièce A. Cette tête est maintenue par deux caoutchoucs : celui du haut est fixé sur deux petits supports de bois D, D, l'autre est simplement fixé au cartonnage. Quand la tête de Béta doit se retourner, on tourne la baguette C, le caoutchouc cède, et le virement a lieu. Pour que le cou de Béta s'allonge, on lève la baguette et on l'arrête au point E, sur l'épaisseur du bois qui maintient le cartonnage. Les caoutchoucs suffisent pour l'empêcher de bouger. F est un trou par où passe le fil qui fait mouvoir le bras de l'autre côté.
 

Planche n° 2

     G. Coulisse qui forme l'arrêt du bras en haut et en bas ; simple bande de carton sur deux épaisseurs de bois.

Le roi Béta debout



Planche n° 1

 

     La machination de cette ombre est assez compliquée, nous allons tâcher de la décrire le plus clairement possible.

     A. Tête de Béta, fixée au corps par une charnière en caoutchouc de 0m020.

     B. B. B. Fil destiné à abaisser la tête de Béta.

     C. Pont en cartonnage placé sur deux épaisseurs de bois ; celle du haut sert en même temps d'arrêt au bras quand il n'est pas levé. Sur ce pont passe le fil B.

    D. Bras composé de deux pièces. Consulter le détail figures 2 et 3.

     E. Jambe à laquelle est fixé un caoutchouc léger qui la ramène près de l'autre.

     1, 2, 3, 4, 5. Attaches qui guident les fils.

 

Planche 2


     F. Caoutchouc fixé d'un côté sur une épaisseur de bois à la tête, et de l'autre, sur la palette en bois qui maintient le carton.

     G. G. Axes du bras et de la jambe qui fonctionnent de l'autre côté.

     H. Bras fixé sur la palette ; un caoutchouc léger le fait retomber automatiquement.

     I. Trou par lequel passe le fil qui lève le bras.

     J. (Fig. 2) Tête de Béta fixée sur une baguette. Lorsque Béta perd la tête, ce qui a lieu quand on tire le fil B, planche I, on prend cette autre tête qu'on montre sur le sol et que feint de ramasser le prince Pathos pour la mettre sur la table.

     K. 5 (Fig. 3) Détail du bas de la tige de l'ombre.

     1, 2. Fils du bras D, animant le bras et l'avant-bras, unis par un trapèze pour faciliter le mouvement.

     3. Fil de la jambe E, fixé sur le bois.

     4. Fil B, qui abaisse la tête.

     5. Fil H, qui relève le bras.
 


Remplumé

Planche n° 1

A. Barbe mobile retenue par le caoutchouc B, et tirée par en bas par le fil C qui passe sous le bras D, mû par le fil E.

F. Arrêt qui empêche la barbe de couvrir la bouche.

G. Trou par où passe le fil J.

 

Planche n° 2




 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement