THÉÂTRE D'OMBRES ET DE SILHOUETTES

L'ANDOUILLE INDIGESTE

     Voici donc une nouvelle planche d'ombres trouvée dans l'ouvrage Ombres et Silhouettes aux éditions du Chêne. Elle présente l'avantage d'avoir un titre et de nommer clairement les personnages de la pièce.


 

     Etudions un peu l'image. Nous trouvons un garçon (Charlot) sous différentes formes : mince et les mains vides, ballonné, avec une saucisse à la main. Un trucage permet de placer l'andouille sur la table et de la faire disparaître. Nous avons notre coupable : le garçon. Son ventre deviendra énorme suite à son forfait (d'où le titre : l'andouille indigeste).

     Un chat est également présent. On peut penser qu'il sera suspecté du vol de l'andouille.

     Comme autre personnage, nous avons une femme (Babichonne) bossue puis sans bosse. On la voit avec une grosse seringue. On peut penser qu'elle soignera son filleul Charlot. Une figure la présente tendant la seringue à quelqu'un.

     Triffouillon est le mari de Babichonne.

     Le garde champêtre Maltourné est également présent. Un trucage lui allonge le nez.

     Les personnages d'un cirque sont également présents.

     A partir de ces éléments, on peut déjà esquisser la trame de l'histoire :

     Triffouillon, avant de partir au travail, recommande à Babichonne bossue de bien faire cuire l'andouille dont ils vont se régaler à midi. Il part au travail.

     Charlot vient rendre visite à sa marraine Babichonne. Un cirque passe dans la rue, Babichonne sort pour regarder. Charlot en profite pour chiper l'andouille et pour la manger sans autre forme de procès. Il se sauve une fois son forfait accompli.

     Babichonne rentre, s'aperçoit du vol et appelle le garde champêtre. Celui-ci, une fois au courant, accuse le chat. Babichonne lui dit que ce n'est pas possible car ce chat est un peu fou et il déteste la viande. Il ne se nourrit que de légumes frais du jardin.

     Le garde champêtre, fier de son expérience en tant que détective, annonce que si ce n'est pas le chat qui a mangé l'andouille, son nez à lui va s'allonger. Le nez s'allonge effectivement et le garde champêtre s'enfuit en courant.

    Charlot, avec son ventre énorme, arrive et avoue son vol. Il crie qu'il a mal, qu'il va mourir. Babichonne va chercher une grosse seringue pour lui seringuer le mal à la source. Elle lui enfonce l'extrémité dans le rectum et Charlot perd son ventre. Il remercie Babichonne et sort en courant.

     Triffouillon revient du travail et Babichonne lui tend la seringue pour qu'il lui administre une ponction autant rectale que radicale. Ils sortent de l'écran et reviennent, Babichonne ayant perdu sa bosse.

     Le garde champêtre, dont le nez est redevenu normal, ramène Charlot en disant qu'il a attrapé le coupable.

     Babichonne se jette dans les bras de son filleul et le remercie chaleureusement : grâce à lui, elle a trouvé comment se débarrasser de la bosse qu'elle avait sur le dos.

     
Le décor est évident : on trouvera, à gauche face au public, la maison de Babichonne, avec la table et la chaise. Le reste de l'écran figurera une rue. Donc, le côté droit face au public représentera une façade de maison, un réverbère, un immeuble...

     Dans la maison, on jouera le départ de Triffouillon, l'arrivée de Charlot, le vol de l'andouille, la guérison de Charlot.

     Dans la rue, on verra le cirque, la discussion de Babichonne avec le garde champêtre, l'arrivée du garde champêtre avec Charlot à la fin de l'histoire.

     Babichonne disparaîtra dans la maison (côté gauche) pour être soignée par Triffouillon.


     L'histoire étant bien visualisée, il ne reste plus qu'à écrire le texte ou à l'improviser en jouant en suivant la trame.

    




 




 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement