THÉÂTRE D'OMBRES ET DE SILHOUETTES

LE  GANT

Conte populaire russe

réécrit et adapté aux ombres chinoises
par Nicolas AUBERT

décembre 2013

Décors : des sapins.

sapin arbre décor personnage en théâtre d`ombres ombres chinoises silhouette marionnette
Dover publications inc.



chien animal en ombre chinoises rtheatre d`ombres silhouettes free

NARRATEUR. - Grand-père est allé faire un tour dans la forêt, suivi de son chien courant. Grand-père a marché, marché, marché, et, sans le faire exprès, il a laissé tomber un gant. Une souris, passant par là, a vu le gant...


SOURIS. - Oh, la jolie maison ! Rentrons un peu dedans... C'est doux, c'est chaud, c'est beau. C'est décidé, je l'adopte sans plus tarder. (La souris entre dans le gant).

NARRATEUR. - Mais que fait cette grenouille dans la neige ? Ce n'est pas possible, il fait trop froid pour qu'elle puisse rester comme ça dehors.

grenouille animal en théâtre d`ombres chinoises silhouettes marionnettes

GRENOUILLE. - Oh, la jolie maison ! Rentrons un peu dedans... Mais... elle est habitée ! (haut) Qui est-ce qui vit dans la mitaine ?

SOURIS. - C'est moi, Souris. Je suis ici propriétaire. Et vous, qui êtes-vous ?

GRENOUILLE. - Je suis une grenouille. Je serai ici locataire. Poussez-vous et laissez-moi faire.

SOURIS. - Non, non, non et non, par ma foi, tu n'entreras pas, cette maison n'est pas pour toi !

GRENOUILLE. - Pousse-toi, je n'ai pas le choix, sinon, je vais mourir de froid. (La Grenouille entre dans le gant).

NARRATEUR. - Voilà nos deux commères installées. Mais, je crois que je vois venir deux grandes oreilles, les oreilles de monsieur Lapin en personne.

LAPIN. - Oh, la jolie maison ! Rentrons un peu dedans... Mais... elle est habitée ! (haut) Qui est-ce qui vit dans la mitaine ?

SOURIS et GRENOUILLE, de concert. - C'est nous, Souris et Grenouille. Toutes les deux nous habitons ici. Et vous, qui êtes-vous ?

LAPIN. - Je suis le Lapin et j'ai froid. Nous habiterons dans le gant tous les trois.

SOURIS et GRENOUILLE, de concert. - Non, non, non et non, par ma foi, tu n'entreras pas, cette maison n'est pas pour toi !

LAPIN. - Poussez-vous, je n'ai pas le choix, sinon, je vais mourir de froid. (Le Lapin entre dans le gant).


NARRATEUR. - Un plus un plus un, ça fait trois. Mais, qui vois-je arriver ? Un nez pointu, une queue touffue, une magnifique fourrure rousse. Je ne rêve pas, le Renard vient faire un tour par là.

RENARD. - Oh, la jolie maison ! Rentrons un peu dedans... Mais... elle est habitée ! (haut) Qui est-ce qui vit dans la mitaine ?

SOURIS, GRENOUILLE et LAPIN, de concert. - C'est nous, Souris, Grenouille et Lapin. Tous trois, nous habitons ici ; et vous, qui êtes-vous ?

RENARD. - Je suis le Renard et j'ai froid aux pattes. Nous habiterons dans le gant tous les quatre.

SOURIS, GRENOUILLE et LAPIN, de concert. - Non, non, non et non, par ma foi, tu n'entreras pas, cette maison n'est pas pour toi !

RENARD. - Poussez-vous, je n'ai pas le choix, sinon, je vais mourir de froid. (Le Renard entre dans le gant).


NARRATEUR. - Et un de plus. Plus on est de fous, plus on rit, à ce qu'on dit. Mais, qui montre le bout de son nez ? Un air sérieux, les tempes grises. C'est un Loup qui s'en vient par là !

LOUP. - Oh, la jolie maison ! Rentrons un peu dedans... Mais... elle est habitée ! (haut) Qui est-ce qui vit dans la mitaine ?

SOURIS, GRENOUILLE, LAPIN et RENARD, de concert. - C'est nous, Souris, Grenouille, Lapin et Renard. Tous les quatre, nous habitons ici ; et vous, qui êtes-vous ?

LOUP. - Je suis le Loup et j'ai froid aux pattes. Je vais venir habiter avec vous quatre.

SOURIS, GRENOUILLE, LAPIN et RENARD, de concert. - Non, non, non et non, par ma foi, tu n'entreras pas, cette maison n'est pas pour toi !

LOUP. - Poussez-vous, je n'ai pas le choix, sinon, je vais mourir de froid. (Le Loup entre dans le gant).

NARRATEUR. - Trois plus un, ça fait quatre. J'ajoute un Loup, et ça fait cinq. Ce n'est pas possible, le gant va craquer... Mais qui vient donc gratter par ici ? Je ne rêve pas, c'est un Sanglier solitaire.


Dover publications inc.

SANGLIER. - Oh, la jolie maison ! Rentrons un peu dedans... Mais... elle est habitée ! (haut) Qui est-ce qui vit dans la mitaine ?

SOURIS, GRENOUILLE, LAPIN, RENARD et LOUP, de concert. - C'est nous, Souris, Grenouille, Lapin, Renard et Loup. Tous les cinq, nous habitons ici ; et vous, qui êtes-vous ?

SANGLIER. - Je suis le Sanglier et j'ai froid et j'ai faim. Vous allez m'accueillir avec vous. Je partirai demain matin.

SOURIS, GRENOUILLE, LAPIN, RENARD et LOUP, de concert. - Non, non, non et non, par ma foi, tu n'entreras pas, cette maison n'est pas pour toi !

SANGLIER. - Poussez-vous, je n'ai pas le choix, sinon, je vais mourir de froid. (Le Sanglier entre dans le gant).

NARRATEUR. - Je me suis toujours demandé ce qui poussait les sardines à se réfugier dans des boîtes de conserves. Maintenant, je sais : c'est le froid ! Comment est-ce possible ? Le gant n'explose pas ? Tiens donc, je vois un ours se dandiner jusqu'à nous.

OURS. - Oh, la jolie maison ! Rentrons un peu dedans... Mais... elle est habitée ! (haut) Qui est-ce qui vit dans la mitaine ?

SOURIS, GRENOUILLE, LAPIN, RENARD, LOUP et SANGLIER, de concert. - C'est nous, Souris, Grenouille, Lapin, Renard, Loup et Sanglier. Tous les six, nous habitons ici ; et vous, qui êtes-vous ?

OURS. - Je suis l'Ours et je me sens un peu seul. Je vais venir avec vous et vous me tiendrez compagnie. Ensemble, nous nous tiendrons chaud et nous nous raconterons des histoires.

SOURIS, GRENOUILLE, LAPIN, RENARD, LOUP et SANGLIER, de concert. - Non, non, non et non, par ma foi, tu n'entreras pas, cette maison n'est pas pour toi !

OURS. - Poussez-vous, je n'ai pas le choix, sinon, je vais mourir de froid.

SOURIS, GRENOUILLE, LAPIN, RENARD, LOUP et SANGLIER, de concert. - Tu es fou ? Il n'y a pas assez de place !

OURS. - S'il a parmi vous des volontaires pour aller passer le reste de la nuit dehors, je ne vous retiens pas. (L'Ours entre dans le gant).

NARRATEUR. - Ils sont tous là... Le gant ne craque pas. Mais qui est-ce que j'entends ?

LE CHIEN. - (sa voix) Ouah, ouah, ouah !

NARRATEUR. - Voilà nos animaux qui détalent. Le chien arrive. Ensuite vient Grand-Père. Que vient-il faire ? Mais oui, il vient chercher son gant. (Une grande main vient, prend le gant et sort de l'écran). Je crois bien que c'est la fin.

FIN


     Pour la mise en scène de l'histoire, on se reposera sur deux tableaux. D'abord, une vision de loin permettra de déplacer le grand-père et le chien. Un petit gant tombe à terre.
     Ensuite, on passe à un plan large avec un gros gant au milieu.
     Quand un animal entre dans le gant, on ne le verra plus jusqu'à la fin de l'histoire. En revanche, on entendra sa voix.
     À chaque nouvel animal entrant à l'intérieur, on échangera le gant par un autre un peu plus grand.
    La fin de l'histoire met en présence le gant et une main en ombre humaine qui vient le retirer.

     Une version de cette histoire, La Moufle, est visible en images et texte sur vidéo à la page :
http://mediatheques-montereau.eklablog.fr/les-lumieres-de-noel-spectacle-d-ombres-chinoises-a2159264



 


 

 

 




 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement