THÉÂTRE D'OMBRES ET DE SILHOUETTES

LA BALLADE DE L'OURS

(tirée de Chansons de Paris - musique de Georges Fragerolle

dessins de E.-C. Belville – textes de Jean-Paul Elhem)

domaine public

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6497299n/f25.image

La ballade de l`ours, homme, ours, animal, ombres chinoises, theatre d`ombres, fragerolle, chansons de paris, silhouettes, marionnettes, free

1
Plein d'avenir un jeune auteur,
Sur Roland et sur son malheur,
En prose avait fait un grand drame ;
En y mettant toute son âme.
« Sarcey d'abord, dit l' jeune auteur,
J'veux ton avis approbateur. »

La ballade de l`ours, homme, ours, animal, ombres chinoises, theatre d`ombres, fragerolle, chansons de paris, silhouettes, marionnettes, free

II
« Pour un début, c'est épatant,
Lui dit le grrrand critiqu' du Temps,
« La scène à fair' y est tout' entière,
« Ce dram' là, n'est pas d'la p'tit' bière ;
« Du théâtre cher à mon cœur,
« Vot' Roland va fair' le bonheur! »

III
La lectur' fut un gros succès,
Mais le comité des Français,
R' fusa l' dram' comm' trop politique
Pour êtr' joué sous la République;
« De l'Odéon, dit l' jeune auteur,
J' vais aller trouver l' directeur. »

IV
Marc et Desbeaux dir' : «C'est charmant,
Mais c'est en pros' malheureus' ment,
Nous r'venons à la poésie,
La musique et la fantaisie. »
« J' connais Bruneau dit l' jeune auteur,
J'vais l' prendr pour collaborateur. »

V
Trois mois après, r'vint triomphant,
Desbeaux lui dit : « Mon cher enfant,
Maint' nant vraiment y a trop d' musique
C'est bon pour l'Opéra-Comique. »
Suivi d' son ours le jeune auteur
Dit à son fiacr' : « J' vous prends à l'heur' ! »

VI
Carvalho dit : « C'est merveilleux,
L' Moulin est bien, ça tourne mieux,
Cette œuvre là veut la grand' scène
Des Hugu'nots et de l'Africaine. »
Son ours au bras le jeune auteur
Repartit, l'espérance au cœur.

La ballade de l`ours, homme, ours, animal, ombres chinoises, theatre d`ombres, fragerolle, chansons de paris, silhouettes, marionnettes, free

VII
Bertrand dit : « N'y a pas un seul air
C'est presqu'aussi beau qu' du Wagner,
Prenez vot' tour comm' Gwendoline.
Dans vingt ans, j' mont'rai vot' machine. »
Son ours et lui, versant un pleur
S'mir' en quêt' d'un autr' directeur.

VIII
Comme il était sur le boul'vard
Il entra chez Sarah Bernhardt,
Qui dit : « Tâchez donc d'mettre un rôle
Pour Napoléon, ça s'rait drôle.
En travesti, mon p'tit auteur,
C'est moi qui vous jouerai l'emp'reur ! »

IX
Se r'mit au travail, avec cœur
On peut tout quand on est truqueur.
R'vint voir notr' grande actric' tragique,
Ell'v'nait de r'gagner.. l'Amérique.
Le cœur très gros, le pauvre auteur
Partit voir un autr' directeur.

La ballade de l`ours, homme, ours, animal, ombres chinoises, theatre d`ombres, fragerolle, chansons de paris, silhouettes, marionnettes, free

X
Se fit blacbouler par Samuel,
Puis monta jusque chez Porel,
C' monsieur qu'est un monsieur sans gêne
Lui dit : « L'sujet est bien rengaine,
Allez d' ma part voir, cher auteur,
D' la Port'-Saint-Martin l' directeur. »

XI
« J'voudrais un' pièc' d'exportation
Avec bêt' d' l' Acclimatation
Lui dit Rochard, dans votre affaire
Tâchez donc d'mettre un dromadaire. »
Non sans un instant de stupeur
Ram'na son ours le jeune auteur.

La ballade de l`ours, homme, ours, animal, ombres chinoises, theatre d`ombres, fragerolle, chansons de paris, silhouettes, marionnettes, free

XII
Mit un cortège de chameaux,
Plusieurs défilés d'animaux
Fit d' sa pièce un' vrai' ménag'rie,
Rochard cria : « La bell' fé'rie
Courez bien vit', mon cher auteur,
Du Chât'let trouver l'directeur. »

XIII
« De Déjazet, ça f'ra l'bonheur
Dit Floury, supprimez l'emp'reur,
Les animaux et la musique
Entre nous, vot' pièce est unique. »
Ces chang'ments faits, le jeune auteur
Va voir le nouveau directeur.

XIV
« C'que j' voudrais c'est du Gandillot,
Tirez d'ici vos godillots.
Remportez vit' vot' manivelle
D' Léon j'espère un' pièc' nouvelle
En attendant l'élu d'mon cœur
J' vais remonter Ferdinand l' noceur. »
 

Voiture à cheval, ombres chinoises, theatre d`ombres, fragerolle, chansons de paris, silhouettes, marionnettes, free
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6386186v/f168.item


XV
Porta son ours à la Gaîté,
Gymnase', Bouff, Alcazar d'été,
Puis au clou sa mont' d'argenture
Pour pouvoir payer sa voiture
Sans avoir pu, le pauvre auteur,
Apitoyer un directeur.

Voiture à cheval, ombres chinoises, theatre d`ombres, fragerolle, chansons de paris, silhouettes, marionnettes, free
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6386186v/f131.item

XVI
Allant à pied, faut' de quibus,
Pour frêter, même un omnibus,
Fit tous les théâtres de la ville,
L'Ambigu, Batignoll', Bell'ville,
Mais, partout, chaque directeur
Laissait son ours au jeune auteur.

La ballade de l`ours, homme, ours, animal, ombres chinoises, theatre d`ombres, fragerolle, chansons de paris, silhouettes, marionnettes, free

XVII
Espérant qu' Donval prendrait ça,
Il fit un rôle pour Chocolat,
Mit en nageuse Serpentine
Loïe Fuller dans la piscine
Mais malgré tout, le pauvre auteur
Garda son ours, sans amateur.

XVIII
Fit la province et l'étranger,
Londr', la Monnai', Rouen, Alger,
Les mois passaient, les anné' d' même,
Allait sur sa soixant' neuvième,
Quand un matin, le jeune auteur,
Reçut un' lettr' d'un directeur.

XIX
C'était d'Antoin' qui lui disait :
« Les pièc' des jeun' moi ça me plaît,
Venez donc m'voir au Théâtr' Libre.
Si dans votre œuvre quelqu' chos' vibre. »
Et tout ému le jeune auteur,

Sentit rebattre son vieux cœur.

XX
Chercha son œuvre un peu partout,
Mais, ne r'trouva plus rien du tout,
Un rat avait mangé sa pièce
Fait assez rare en son espèce ;
Car un rat dévorant un ours,
Ça ne se voit pas tous les jours.

La ballade de l`ours, homme, ours, animal, ombres chinoises, theatre d`ombres, fragerolle, chansons de paris, silhouettes, marionnettes, free





 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement