THÉÂTRE D'OMBRES ET DE SILHOUETTES

  LA NATIVITÉ


 Dover publications inc.

     Afin de réaliser une saynète d'ombres de Noël sur la Nativité, un récit de cet épisode biblique a été cherché sur le web pour avoir une base afin d'en écrire le texte, qu'il soit en dialogues ou en narration simple.

    Le poème de Chantal Bilodeau-Legendre (www.theatreevangelique.com) répondant à cette attente, une demande a été faite à cette auteure qui a accepté avec beaucoup de gentillesse la mise en ligne de son poème accompagné de silhouettes d'ombres.

ange en théâtre d`ombres ombre chinoise marionnette silhouette
Dover publications inc.

     Voici donc le résultat de ce travail. Les indications pour le théâtre d'ombres -donc n'étant pas de Chantal Bilodeau-Legendre- sont données en lettres italiques entre parenthèses (Il a fallu supprimer l'écriture en italique qui était utilisée dans le texte d'origine pour les dialogues). De même, le découpage en tableaux fait partie de l'adaptation du poème pour le théâtre d'ombres. En cas de doute, il ne faudra pas hésiter à consulter le texte de base sur :

www.theatreevangelique.com
 

     Une représentation en ombres humaines (personnes jouant derrière un drap) est tout à fait envisageable avec des décors puisés sur la page Rachat2 :

http://ombres-et-silhouettes.wifeo.com/rachat2.php


     La représentation pourra -devra ?- s'accompagner de chants religieux, en fond musical ou plus forts pour souligner certains moments importants de la pièce. Du gospel donnera une touche plus contemporaine à l'ensemble.

     De plus, les ombres sont utilisables pour créer d'autres saynètes sur la Nativité, voire accompagner des chansons sur ce thème...

     Pour faciliter la lecture du texte, déjà passablement compliquée par les notes de mise en scène, les ombres sont données sur la page : 
 

http://ombres-et-silhouettes.wifeo.com/la-nativite-2.php


     On peut voir cet épisode biblique en ombres sur :
http://www.dailymotion.com/video/xn5vsy_la-nativite-en-theatre-d-ombres-chinoises_kids avec un autre texte et d'autres ombres...

     Une promenade sur le site Choisis la vie (http://choisislavie.eklablog.com/saynetes-de-noel-p685303) a permis de trouver une page présentant de magnifiques ombres sur la Nativité (en anglais) : http://www.homeschoolinthewoods.com/ChristmasLesson/pdfs/ShadowPuppets.pdf

 


LA NATIVITÉ


(en rimes)

Chantal Bilodeau-Legendre


dover publications inc.

présentation


   J’ai mis en rimes le récit de la naissance de Jésus afin de compléter le conte de Noël Le Confiseur au grand cœur, offert sur site :

www.theatreevangelique.com.


   À force de le relire à haute voix, j’ai constaté que ce long poème peut être «indépendant». Voici quelques suggestions pour l’exploiter à Noël :

   Lecture dans le cadre d’un programme de Noël, avec ou sans support musical

   Narration avec jeu silencieux des comédiens et support musical

   Élément d’une animation biblique (classe d’école du dimanche, club, etc.)

   Lecture auprès du feu ou sous les couvertures, avec chocolat chaud et guimauves

   (Représentation en théâtre d'ombres).

Durée : Environ dix minutes (pour la lecture du texte).
 


LA NATIVITÉ

 

Pièce d'ombres chinoises.

 

Texte de Chantal Bilodeau-Legendre – Ombres de Nicolas AUBERT

(Conseil : Lire lentement, avec expression)

 

     (La salle s'éteint. Une musique d'église adaptée à la saynète s'élève. La lumière monte progressivement en puissance derrière l'écran. La voix du narrateur s'élève. Les mots La Nativité apparaissent -On les place près de la source lumineuse et on les approche jusqu'à ce qu'ils touchent l'écran).

 

1er Tableau


Chez Marie.


 

(Décor : Un arbre à gauche, une maison à droite. La façade doit être amovible.

La façade est en place au début de l'acte.


 

Écoutez bien, petits et grands,
Le vrai récit que je vais raconter.
Il y a plus de 4 000 ans,
Les prophètes l’avaient annoncé.
Il y a plus de 2 000 ans,
La prophétie s’est réalisée !

Un jour, dans le petit pays d’Israël,
Dieu a envoyé un fidèle messager :
C’était l’ange Gabriel. (L'ange entre sur scène à gauche de l'écran et s'approche de la maison).
Il s’est rendu en Galilée
Auprès d’une jeune demoiselle
Fiancée à Joseph, humble charpentier. (Joseph entre derrière l'ange).

Ce Joseph était de sang royal, mes amis !
Du célèbre roi David il était le descendant.
Mais des rois, il n’y en avait plus dans le pays…
Et les Romains gouvernaient maintenant. (Joseph fait demi-tour et sort).

L’ange est entré dans la maison (On retire la façade. On voit l'intérieur de la Maison où Marie est en train de balayer).
De cette jeune fille, qui s’appelait Marie,
Il lui a fait cette salutation
Devant ses yeux tout surpris :
« Réjouis-toi ! Dieu le Seigneur
T’a fait une immense faveur !
Il est avec toi chaque jour, chaque heure ! »

Marie était bouleversée, c’est peu dire ! (L'ombre de Marie avec son balai est remplacée par l'ombre de Marie à genoux).
Qu’est-ce que ces mots pouvaient signifier ?
Elle n’a pas eu le temps de beaucoup réfléchir
Que l’ange aussitôt l’a rassurée :
« Marie, n’aie pas peur !
Oui, Dieu t’a fait une grande faveur ! (Au fur et à mesure que Gabriel les énonce, on verra les mots suivants apparaître sur l'écran : sauveur – Jésus – Dieu - David).

Par toi viendra le Sauveur !
Tu deviendras enceinte d’un garçon,
JÉSUS sera son nom.
Il sera appelé Fils du Très-Haut, il sera grand !
Il règnera sur Israël éternellement :
Dieu lui donnera le trône de son ancêtre David
Et il ne finira jamais, ce règne splendide ! »
Intriguée, Marie a demandé à l’ange
Comment tout cela allait se réaliser.
Devenir enceinte comme ça, c’était plutôt étrange
Puisque Joseph ne l’avait pas encore touchée.

L’ange Gabriel lui a expliqué :
« Le Saint-Esprit de Dieu viendra sur toi. (arrivée d'une colombe qui survole Marie).
Comme une ombre, la puissance du Très-Haut te couvrira.

Il sera saint, l’enfant qui naîtra…
Fils de Dieu, on l’appellera !
Et pour que tu saches que ce message est vrai,
Je t’annonce une nouvelle que personne ne sait :
Ta cousine Élisabeth, qui est si âgée (l'ombre d'Elizabeth apparaît puis disparaît)

Et qui n’espérait plus avoir un bébé,
Eh bien ! elle est déjà enceinte de six mois !
Rien n’est impossible à Dieu, comme tu vois ! »

Marie n’a pas discuté.
« Je suis la servante du Seigneur, a-t-elle repris.

Que Dieu fasse pour moi ce que tu as dit ! » (Marie à genoux est remplacée par Marie debout les mains jointes).

Et l’ange s’en est allé. (Gabriel sort de la maison et de l'écran en suivant le chemin par lequel il est venu). Aussitôt, chez sa cousine, Marie s’est rendue. (Marie sort de la maison. On replace la façade sur la maison. Marie sort de l'écran en suivant le chemin parcouru par Gabriel).

 

2ème tableau


Chez Elisabeth


(Ce tableau se passe dans la maison d'Elisabeth).(Elizabeth est présente dans la maison. Marie entre et s'en approche).

Le bébé d’Élisabeth, dans son ventre l’a reconnue ! Élisabeth lui a dit : « Quel grand privilège tu as reçu ! Tu es heureuse d’avoir cru,
Et tout ce que Dieu t’a annoncé,
Sois sûre qu’il va le réaliser ! »

Marie a loué le Seigneur pour sa puissance,
Sa grandeur, sa fidélité et sa constance.
Après avoir passé trois mois avec Élisabeth,
Marie est rentrée chez elle à Nazareth.




 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement