THÉÂTRE D'OMBRES ET DE SILHOUETTES

LE  BRAHMANE  ET  LE  CHACAL

LE TIGRE, LE BRAHMANE ET LE CHACAL


pièce d'ombres adaptée d'un conte indien.
 

poule en théâtre d`ombres chinoises silhouette marionnette
Dover publications inc
 

     L'histoire sera jouée sur trois écrans. Sur celui de gauche, il y aura la cage. Les deux autres serviront de lieux de rencontre pour le figuier banian, le buffle, l'aigle, etc. Chaque fois qu'ils en auront fini avec un personnage, le brahmane et le tigre se déplaceront sur l'écran suivant. Cela permet de créer une dynamique afin d'éviter le côté assez long des dialogues. Le côté répétitif de certaines répliques est volontaire car il place la saynète dans une logique de conte de randonnée.

groupe en théâtre d`ombres silhouettes marionnettes
Dover publications inc
 

PERSONNAGES :

LE TIGRE
LE BRAHMANE
LE FIGUIER BANYAN
LE BOEUF
L'AIGLE
LE CROCODILE
LE CHACAL
Une poule, un mouton, une vache
Un groupe de villageois.


http://www.cineressources.net/images/ouv_num/072.pdf

DÉCORS : des arbres.


http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6567125d.r=Rackham%2C+Arthur.langFR
 

PROLOGUE

     La musique s'élève, la lumière s'éteint. Le décor apparaît : des arbres. Sur l'écran de droite, une poule entre sur l'écran et se déplace de long en large. Le tigre arrive et la dévore (il se jette sur elle et elle disparaît par le bas de l'écran). Les villageois arrivent et chassent le tigre. Sur l'écran du milieu, une chèvre arrive et la même scène recommence. Enfin, sur l'écran de gauche, une vache arrive et le tigre se jette dessus. La vache se sauve et une cage apparaît pour enfermer le tigre. La lumière baisse pour simuler la tombée du soir puis la nuit. On la rallume. Le tigre est dans la cage, le brahmane entre par la gauche.


http://babs71.livejournal.com/197821.html

piège en theatre d`ombres ombres chinoises silhouettes marionnettes
cage par Nicolas AUBERT

SCÈNE I

LE TIGRE, LE BRAHMANE


LE TIGRE. - Brahmane, oh, Brahmane ! Ouvre ma cage pour que je puisse sortir, s'il te plaît !

LE BRAHMANE. - Mais, frère Tigre, si j'ouvre cette cage, tu vas te jeter sur moi et me dévorer.


LE TIGRE. - Moi ? Voyons, c'est impossible. Je n'oserais pas faire du mal à un saint homme comme toi.

LE BRAHMANE. - Très bien, très bien, je suis rassuré. Seulement, si je te laisse sortir, tu vas continuer à dévorer le bétail des villageois. Je ne pense pas qu'ils t'aient tendu un piège pour une autre raison...

LE TIGRE. - Mais, mon frère, je vais mourir de soif si tu ne me laisses pas sortir. Ouvre-moi, j'irai boire à la rivière et ensuite, je reviendrai sagement dans la cage.

LE BRAHMANE. - Très bien, mais tu me donnes ta parole que tu ne me feras rien et que tu retourneras dans la cage.

LE TIGRE. - Je te la donne, Brahmane, je te la donne !

LE BRAHMANE. - C'est d'accord, j'ouvre la cage.

     (Le Brahmane s'approche de la cage, et le tigre en sort et lui saute dessus pour le manger).

LE TIGRE. - Brahmane, Brahmane, comme il se trouve que j'ai plus faim que soif, je vais te manger ! J'aurai tout le temps d'aller boire par la suite...

LE BRAHMANE. - Voyons, frère Tigre, tu m'as donné ta parole que tu ne me ferais rien... C'est injuste !

LE TIGRE. - Non, frère Brahmane, c'est un échange. Je t'ai donné ma parole et toi, en échange, tu me donnes ton corps pour que je le mange.

LE BRAHMANE. - Non, frère Tigre, ce n'est pas si simple et tu le sais très bien. J'exige que l'on demande aux cinq prochaines personnes que nous rencontrerons si ce que tu veux faire est juste ou non. Sans cela, je te maudirai toi et ta descendance, tu sais que j'en ai le droit.

LE TIGRE. - Un jugement terrestre, c'est bien ça ? Tu veux un jugement terrestre ? Eh bien, c'est d'accord, Brahmane, mais tu verras ce qu'on nous dira.

     (Ils se déplacent sur l'écran central où ils rencontrent le figuier banyan).

SCÈNE II

arbre en silhouette décor accessoire theatre d`ombres ombres chinoises silhouettes marionnettes
Dover publications inc

LE TIGRE, LE BRAHMANE, LE FIGUIER BANYAN


LE BRAHMANE. - Oh ! frère Banyan, frère Banyan ! Je réclame ton témoignage ! Je viens de délivrer ce tigre d'une cage où il était retenu prisonnier ? Penses-tu qu'il soit juste que le tigre me mange ?

LE FIGUIER BANYAN. - Brahmane, frère Brahmane, c'est quoi la justice ? J'offre de l'ombre et de la fraîcheur aux hommes, leurs enfants cueillent mes fruits. Pourtant, quand vient la nuit, les femmes de ces hommes et de ces enfants cassent mes branches et les brûlent pour se réchauffer. L'homme n'est pas juste.


LE BRAHMANE. - Alors, frère Banyan, quelle est ta réponse ?

LE FIGUIER BANYAN. - Que le tigre mange le brahmane.

LE TIGRE, au brahmane. - Ah ! tu vois qu'il est d'accord avec moi !

LE BRAHMANE. - Mais ce n'est que le premier, frère Tigre, et tu m'as accordé cinq avis ! continuons notre route.

     (Ils se déplacent vers l'écran de droite où ils rencontrent le bœuf).


SCÈNE III

LE TIGRE, LE BRAHMANE, LE BOEUF


http://babs71.livejournal.com/197821.html
 

LE BRAHMANE. - Oh ! frère Bœuf, frère Bœuf ! Je réclame ton témoignage ! Je viens de délivrer ce tigre d'une cage où il était retenu prisonnier ? Penses-tu qu'il soit juste que le tigre me mange ?

LE BOEUF. - Vois-tu Brahmane, l'homme n'est pas juste. Quand j'étais jeune et fort, je tirais la charrue, mon maître me couvrait de fleurs, on me caressait... Maintenant que je suis vieux et faible, mon maître m'abandonne et ne me nourrit plus. Les hommes ne sont pas justes.


LE BRAHMANE. - Alors, frère Bœuf, quelle est ta réponse ?

LE BOEUF. - Que le tigre mange le brahmane.

LE TIGRE. - C'est d'accord. Frère Brahmane, laisse-moi faire !

LE BRAHMANE. - Mais, frère Tigre, il nous reste encore trois personnes à interroger !

LE TIGRE. - D'accord, d'accord, frère Brahmane, mais faisons vite !

     (Ils reviennent sur l'écran central où ils rencontrent l'aigle).




 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement