THÉÂTRE D'OMBRES ET DE SILHOUETTES

LE  CIRQUE
 
http://www.lesmontreursdombres.com/spectacles/cirque/  
(avec l'aimable autorisation de les monteurs d'ombres
tous droits réservés.)

 
   Le site des montreurs d'ombres :
 
http://www.lesmontreursdombres.com/spectacles/cirque/
offre une page très riche sur ce thème, à l'adresse ci-dessus. Une ébauche de boniment est même offerte. Il ne faudrait surtout pas s'en priver.



 
     Sur le blog :

http://ribambins.canalblog.com/archives/decoupage___poupee_papier___paper_cut_out___paper_doll/p50-0.html,

nous avons trouvé des ombres sur le cirque.

 
 
     Elles premières proviennent de l'excellentissime ouvrage Ombres et silhouettes de Hetty Paërl, Jack Botermans et Pieter Van Delft, aux éditions du Chêne.

     Cet ouvrage est une pure merveille car il recense les différentes techniques, l'histoire et la réalité du théâtre d'ombres. Il offre plusieurs défilés d'ombres "clefs en mains".

     Il était vendu dans des librairies de livres neufs à prix réduits car il n'avait pas eu un grand succès lors de sa sortie ; les ombres chinoises, il faut l'avouer, ça n'attire pas les foules... On doit pouvoir le trouver d'occasion à un prix raisonnable car, si l'offre et la demande sont une loi, le nombre de demandeurs reste confidentiel.


 
 

       La  planche suivante provient de Moulin Roty qui propose des ombres déjà découpées à des prix plus que raisonnables. On peut trouver des détaillants de ces produits sur le web.
 
     Il s'agit d'un défilé d'ombres, même si les ombres peuvent sortir par le côté par lequel elles sont entrées. En effet, les personnages arrivent sur scène, jouent leur jeu et sortent. Un fond musical suffit.

     Lors d'un travail sur cette saynète, en classe, il était apparu que le passage systématique de Monsieur Loyal entre chaque numéro était fastidieux. On ne le voyait donc qu'au début.

     De même, d'autres ombres avaient été ajoutées, la saynète avait été enrichie, pour dépasser les soixante-quinze marionnettes. Le défilé final avait du être abandonné car le public avait un sentiment de déjà-vu et le faisait clairement entendre.

     Pour le début de l'histoire, un clown apparaissait. Il tenait une fourche et était tourné vers l'extérieur de l'écran. De ce fait, il entrait à reculons. Les mots LE  CIRQUE le suivaient en essayant de se jeter sur lui...

     Cette saynète peut être un bon départ pour travailler sur le cirque et pour chercher d'autres numéros (funambules, magicien...).

    En recherchant des images de cirque en ombres chinoises sur le web, on trouve pas mal d'idées.

 

 



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement