THÉÂTRE D'OMBRES ET DE SILHOUETTES

LE KANCHIL ET LE LOUP


palmier arbre en théâtre d`ombres ombres chinoises marionnette silhouette

kanchil theatre d`ombres ombres chinoises silhouette marionnette

tortue animal en théâtre d`ombres ombres chinoises marionnette silhouette


TABLEAU n° 1 : l'enlèvement.


(Décors : deux arbres qui resteront pour toute la durée de la saynète).
 

(Monsieur et Madame Tortue entrent sur scène).


MONSIEUR TORTUE. - Prom'nons-nous dans les bois...


MADAME TORTUE. - ...pendant que le loup n'y est pas...


MONSIEUR TORTUE. - Si le loup y était,


MADAME TORTUE. - ...il nous mangerait...


MONSIEUR TORTUE. - Mais comme il n'y est pas...


MADAME TORTUE. - Il n' nous mang'ra pas.


MONSIEUR TORTUE. - Loup y es-tu ?


MADAME TORTUE. - M'entends-tu ?


MONSIEUR TORTUE. - Que fais-tu ?


      (Pour une représentation plus longue, on pourra jouer le jeu en permettant au loup de s'habiller. On pourra en profiter pour faire passer des ombres d'animaux exotiques).


LOUP, surgissant. - Ah ! ah ! ah ! je vous y prends à vous moquer de moi !


MONSIEUR TORTUE. - Mais, mais, mais...


MADAME TORTUE, en même temps. - Mais, mais, mais...


LOUP. - Il n'y a pas de « mais » qui tienne. Ce soir, je vais manger de la soupe à la tortue.


MONSIEUR TORTUE. - Pitié, grand maître !


MADAME TORTUE. - Pitié !


LOUP. - Loup qui a faim n'a pas pitié ! Allez, zou ! J'emporte une de vous deux ! (Il s'empare de madame Tortue et quitte l'écran en l'emportant).


MADAME TORTUE, en même temps que le loup l'enlève. - Au secours ! À moi !


LOUP. - Tu peux toujours crier, ma délicieuse... Ici, personne ne t'entendra. (Ils sortent. Monsieur Tortue reste sur l'écran).


TABLEAU n° 2 : l'arrivée du héros.


MONSIEUR TORTUE, faisant les cent pas. - Mais qu'est-ce que je peux faire ? Qu'est-ce que je peux faire ?


KANCHIL, entrant sur scène en chantant sur l'air de La Mère Michel. -

Je me promenais tout au fond d'un grand bois,

Il y avait un tigre, hélas, il m'aperçoit,

Moi, vous me connaissez, pas l' temps de réfléchir,

Je fais un demi-tour et je m' mets à courir...

(parlé) Tiens, j'aperçois mon amie la tortue. Ohé ! Tortue !


MONSIEUR TORTUE, entrant sur scène. - Bonjour, Kanchil. Je suis triste, tu sais ?


KANCHIL. - Toi, triste, pourquoi ?


MONSIEUR TORTUE. - Le loup m'a enlevé ma fiancée et il veut la manger.


KANCHIL. - Mais, c'est grave, ça ! Par où est-il parti ?


MONSIEUR TORTUE. - Il est parti en direction de la montagne, là où se trouve son repaire.


KANCHIL. - Il n'y a pas de temps à perdre avec un goulu comme le loup. Cache-toi, je pars tout de suite et je vais essayer de récupérer ta chérie.


MONSIEUR TORTUE. - Tu ferais ça pour moi ?


KANCHIL. - C'est tout naturel. Allez, sauve-toi ! (La tortue sort. Kanchil appelle à voix haute). Loup ! Où es-tu ? Y es-tu ? M'entends-tu ? Que fais-tu ?


loup en theâtre d`ombres ombres chinoises silhouette marionnette

TABLEAU n° 3 : la négociation.


LOUP, entrant sur scène. - Je suis là Kanchil et je vais te manger.


KANCHIL. - Mais non, espèce de loup mal léché, tu ne vas manger personne car j'ai un secret à te confier.


LOUP. - Un secret ?


KANCHIL. - Oui, un secret.


LOUP. - Dis-le moi, dis-le moi, dis-le moi.


KANCHIL. - J'aimerais bien te le dire mais j'ai bien peur que tu sois trop bête pour tout comprendre.


LOUP. - Allez, ne me fais pas attendre !


KANCHIL. - J'ai tellement peur que tu ne comprennes rien que j'ai presque envie de te faire passer un examen. Tu sais, avec des cornichons de ton espère, on n'est jamais assez prudent...


LOUP. - Oui, et un coup de dents de ma part, ça ne pourrait pas te faire aller plus vite ?


KANCHIL. - Bon, bon, ne t'énerve pas... si tu utilises les bons arguments... (silence).


LOUP. - Bon, et alors ?


KANCHIL. - Alors quoi ?


LOUP. - Ton secret !


KANCHIL. - Un secret ? Quel secret ?


LOUP. - Celui dont tu m'as parlé !


KANCHIL. - Moi, je t'ai parlé d'un secret ? Tu en es bien sûr.


LOUP. - Arrête de te payer ma tête ou je vais me fâcher.


KANCHIL. - Calme-toi, Loup, calme-toi. Je t'ai trouvé une fiancée, une louve de toute beauté.


LOUP. - C'est vrai ?


KANCHIL. - Oui, mais pour l'avoir, il te faudra passer des épreuves.


LOUP. - Lesquelles ?


KANCHIL. - Libérer la fiancée de Tortue et embrasser un crapaud.


LOUP. - Pourquoi embrasser un crapaud ?


KANCHIL. - C'est comme ça. Le crapaud se transformera en jolie
fiancée dès que tu l'auras embrassé.


LOUP. - Bon, je vais délivrer la tortue. Tu m'attends ?


KANCHIL. - Bien sûr, il se trouve que je n'ai rien d'au d'autre à faire de plus intéressant, vas-y. (Le loup sort. Tortue revient).


TABLEAU n° 4 : la libération.


TORTUE. - Comment as-tu fait ? Le loup a libéré ma fiancée.

KANCHIL. - C'est bien. Mais c'est mon secret. Sauve-toi, j'entends
le loup qui arrive. (Tortue sort, Loup rentre).


LOUP. - Ça y est, j'ai libéré la tortue.


KANCHIL. - Bien, alors ne bouge pas, je t'envoie ta fiancée.


(Kanchil sort. La grenouille entre).

grenouille animal en théâtre d`ombres chinoises silhouettes marionnettes
Dover publications inc.

 

TABLEAU n° 5 : la fin.


LOUP, se jetant sur la grenouille. - Viens dans mes bras, ma chérie. Smack ! Smack ! Berk ! Quelle horreur, ce n'est qu'un crapaud !


KANCHIL, se montrant sur le côté. - Oui, et tu pourras dire partout que Kanchil t'a fait embrasser un crapaud. Hi hi ! (Il se sauve).


LOUP, furieux. - Kanchil, si je t'attrape, je te mange ! (Il court dans la direction de Kanchil, la grenouille sort).


MONSIEUR TORTUE, entrant sur scène. - Loup ? Où es-tu ?


LOUP, entrant à son tour. - Je suis ici, Tortue, et je vais te manger.


MONSIEUR TORTUE. - Tu n‘as pas le temps, je t'ai trouvé une fiancée.


LOUP. - C'est vrai ? C'est vrai ? C'est vrai ?


MONSIEUR TORTUE. - Oui, attends, je te l'envoie tout de suite (La tortue sort).


LOUVE, entrant. - Bonjour, mon chou. T'as d' beaux yeux, tu sais ?


LOUP. - Viens dans mes bras, ma chérie !


LOUVE. - Allons d'abord à la maison.


LOUP. - Oui oui oui !


LOUVE. - Bon, je t'explique. Tu dois faire la vaisselle, le ménage, le repassage, le lavage, le raccommodage, les courses et la cuisine...


LOUP. - Houououououou ! Fuyons ! Je préfère rester célibataire !


(Le loup sort poursuivi par la louve).


TABLEAU n° 6 : épilogue.


KANCHIL, entrant sur scène. - Et tout est bien qui finit bien.


- FIN -


 
 



Créer un site
Créer un site