THÉÂTRE D'OMBRES ET DE SILHOUETTES

C'EST  LA  MÈRE  MICHEL

 
Décors et ombres de Nicolas AUBERT, libres de droit.
 


(Le décor représente la ville.
La mère Michel apparaît au niveau du bas
du décor de gauche
dont le décrochage suggère une fenêtre.)


 
C'est la mèr' Michel qui a perdu son chat
Qui crie par la fenêtr' à qui le lui rendra
C'est le pèr' Lustucru qui lui a répondu :
Allez, la mèr' Michel, vot' chat n'est pas perdu.

 

 
          La mère Michel                                    Lustucru
 
(Refrain)
Sur l'air du tralala, (bis)
Sur lair du tra - déridéra,
Et tralala.


C'est la mèr' Michel qui lui a demandé :
Mon chat n'est pas perdu, vous l'avez donc trouvé
C'est le pèr' Lustucru qui lui a répondu :
Donnez une récompense, il vous sera rendu


C'est la mèr' Michel qui dit : C'est décidé,
Rendez-moi donc mon chat, vous aurez un baiser
Mais le pèr' Lustucru qui n'en a pas voulu
Lui dit : Pour un lapin, votre chat est vendu.
 

Alors la mèr' Michel est entrée en fureur
Et l' poursuivant chez lui, l'appelait vieille horreur
"Vous me l'avez volé, disait-elle, malotru,
J' vais m' plaindre au commissaire et vous serez pendu".


     décor du pot payé                              le commissaire


L' commissaire arrive et veut savoir l'affaire.
"Il m'a volé mon chat, monsieur le commissaire".
"Ah, je vois, Lustucru, vous n'êtes qu'un voyou,
Je vous condamne tout d' suite à nous payer un coup.

chat en théâtre d`ombres chinoises silhouettes
 http://www.jeux-halloween.pour-enfants.fr/bricolage/marottes/fabrication/halloween-1.htm
 

Comm' la mèr' Michel a voulu payer l' vin,
Lustucru a rendu le chat le lendemain.
Comme quoi dans la vie, désespérez de rien,
Laissez tous vos soucis d' côté pour le lend'main.

 

fin en theâtre d`ombres chinoises silhouettes

 


     Cette chanson a été utilisée comme entraînement lors de séances de chant à l'école. Je ne pense pas qu'elle soit allée jusqu'à être représentée devant un public de parents... peut-être à d'autres classes.

     Nous avions besoin de chansons pour nous entraîner aux ombres chinoises. La Mère Michel restant un peu pauvre pour une saynète, trois couplets supplémentaires, écrits par mes soins, sont proposés. Libre à chacun de les intégrer ou non.


     On pourra utiliser les ombres du Rêve de Polichinelle : il y a suffisamment de personnages : la voisine pour la Mère Michel, un chat tenu par la queue, des personnages masculins...

 


http://www.photo.rmn.fr/cf/htm/CSearchZ.aspx?o=&Total=38&FP=28791475&E=2K1KTSUYTLVYS&SID=2K1KTSUYTLVYS&New=T&Pic=5&SubE=2C6NU0CPD7WP

      Sur ebay, des ombres anciennes sur la mère Michel ont été mises en vente :
 


 

     Comme on peut le constater, ces ombres ont été prises dans différentes planches du domaine public. On notera la composition de Polichinelle emmené par un soldat. La suggestion qui a été faite d'utiliser les ombres de Polichinelle pour jouer La Mère Michel reste plausible puisque c'est ce qui a été fait dans la photo ci-dessus.

     Plusieurs animations de cette chanson sont visibles sur Youtube.


 

 



 




 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement