THÉÂTRE D'OMBRES ET DE SILHOUETTES

LE CONTE DES QUATRE GRAINES

 

d'après UN CŒUR DROIT (https://urlz.fr/8fFa)

(avec l'aimable autorisation de Jean Micael)

roi, chien, conte, ombres chinoises, theatre d`ombres, marionnettes
le roi et son chien (une ombre avec roi et chien sur la même baguette a été élaborée)
 

texte et décor du château de Nicolas AUBERT, libres de droits

 

ombres du patrimoine

tirées de Decorative Silhouettes et Old Fashioned silhouettes,

Dover Publications Inc.

 

PERSONNAGES :

LE ROI,

LE CHIEN (personnage muet),

LA PRINCESSE (personnage muet),

JEUNE HOMME,

PREMIER SOUPIRANT,

DEUXIÈME SOUPIRANT,

TROISIÈME SOUPIRANT,

CUISINIER,

PÈRE DU JEUNE HOMME.

 

NARRATEUR. - Il était une fois un pays où régnait la paix. Ce pays était dirigé par un roi juste et bon (le roi entre sur l'écran). Ni la guerre ni la famine ne venaient troubler son royaume car ce roi gouvernait avec force et sagesse.

     Ce roi n'avait ni gardes ni soldats pour le protéger. Il était tellement respecté par son peuple que seul un grand chien lui servait d'escorte (le chien entre sur l'écran et se place derrière le roi).
 

roi, chien, princesse, conte, ombres chinoises, theatre d`ombres, marionnettes
la princesse, le roi et son chien

 

     Ce roi avait une fille, une jeune et belle princesse (la princesse entre sur l'écran). Elle savait, tout comme son père que, le jour où elle devrait se marier, il allait lui falloir trouver un fiancé digne de la sagesse du roi. (Le roi, le chien et la princesse quittent l'écran. On aperçoit la princesse à la fenêtre du château).
 

roi, chien, princesse, conte, ombres chinoises, theatre d`ombres, marionnettes garçons,
les prétendants et la princesse à sa fenêtre

 

     Bien sûr, la princesse était convoitée par de nombreux soupirants (les soupirants entrent sur l'écran, le jeune homme en premier). Comment allait-elle pouvoir choisir ? (Les trois prétendants et le jeune homme quittent l'écran).

     Un de ces prétendants (le jeune homme chanteur entre sur l'écran et arrive aux pieds du château) était plus amoureux que les autres. Tous les soirs (baisser un peu la lumière si on a un variateur d'intensité), il venait chanter une sérénade sous la fenêtre de la princesse (la princesse apparaît à sa fenêtre).

 

jeune homme, princesse, conte, ombres chinoises, theatre d`ombres, marionnettes
Le jeune homme chante.
 

JEUNE HOMME, chantant sur l'air de Sérénade du pavé.

Si je chante sous ta fenêtre,

Ainsi qu'un galant troubadour,

Et si je veux t'y voir paraître,

C'est pour te dire tout mon amour.

Je veux te dire que tu es belle,

Que tu as les yeux les plus doux,

Que je me sens pousser des ailes

À chacun de nos rendez-vous...

 

(La princesse quitte la fenêtre).

 

JEUNE HOMME, haut. - Bonne nuit, belle princesse. Bonne nuit et à demain. (À part). Ah, c'est sans espoir. J'aime cette princesse plus que tout au monde et jamais, jamais je ne pourrai me marier avec elle. Elle a tout et je n'ai rien... (Le jeune homme sort).

 

     (La lumière s'éteint et se rallume pour simuler le passage de la nuit).

 

NARRATEUR. - (Le roi entre sur l'écran). Comme le roi savait que la princesse avait beaucoup de prétendants, il les convoqua tous un beau matin. (Les trois prétendants et le jeune homme entrent sur l'écran).

 

roi, chien, princesse, conte, ombres chinoises, theatre d`ombres, marionnettes garçons,
Le roi parle aux prétendants. Les trois prétendants sont sur la même baguette.
 

LE ROI. - Messieurs ; je me suis laissé dire que ma fille vous intéressait. Je lui ai parlé longuement et nous avons pris une décision : celui d'entre vous qui sera le meilleur jardinier pourra l'épouser. Pour vous départager, je vais vous donner, à chacun, une graine. Cette graine, vous la planterez, vous en prendrez soin. Celui qui obtiendra le plus beau des légumes à partir de cette graine, celui-là, écoutez-moi bien, celui-là épousera ma fille. Je lui donnerai sa main. Maintenant, je vous demanderai d'aller voir mon cuisinier qui remettra une graine à chacun d'entre vous. (Le roi fait demi-tour et sort de l'écran).
 

roi, chien, conte, ombres chinoises, theatre d`ombres, marionnettes, garçon, cuisinier
la distribution des graines

 

NARRATEUR. - (Les soupirants s'approchent du château. Le cuisinier en sort. Les personnages interagissent les uns avec les autres de manière à simuler la distribution des graines). Aussitôt dit, aussitôt fait. Les quatre soupirants ont reçu, chacun, une graine. Ils se sont séparés pour aller la planter. Notre jeune homme a semé sa graine et il l'a arrosée (ombre du jeune homme à l'arrosoir).
 

jardinier ombres chinoises, theatre d`ombres, marionnettes


     Il lui apporté de la bonne terre (ombre du jeune homme à la brouette).
 

jardinier ombres chinoises, theatre d`ombres, marionnettes
 

     Il a retiré les mauvaises herbes (ombre du jeune homme à la binette).
 

 

jardinier ombres chinoises, theatre d`ombres, marionnettes


     Il a égalisé le sol tout autour (ombre du jeune homme au râteau).
 

jardinier ombres chinoises, theatre d`ombres, marionnettes


     Et il a attendu, attendu, attendu. (Le jeune homme sort de l'écran). Un jour, le premier des soupirants (il entre sur l'écran) s'est présenté devant le roi (le roi entre en scène). Il apportait une carotte géante (la carotte apparaît entre le soupirant et le roi).

 

roi, prétendant, carotte, princesse, conte, ombres chinoises, theatre d`ombres, marionnettes garçons,
 

PREMIER SOUPIRANT. - Votre Majesté, daignez poser vos yeux sur la magnifique carotte que j'ai réussi à faire pousser. Elle est le fruit de la graine que vous m'avez donnée. J'ai obtenu la reine des légumes. Une soupe avec elle ne sera pas une soupe. Ce sera le nectar des dieux ! N'est-ce pas là un légume magnifique ?

 

LE ROI. - Certainement, mon garçon, certainement.

 

PREMIER SOUPIRANT. - Ai-je droit à la main de la princesse ?

 

LE ROI. - Je crois qu'il va nous falloir attendre les légumes des autres soupirants.

 

PREMIER SOUPIRANT. - Très bien, votre majesté, je vous obéirai. (Il sort avec sa carotte). Je suis sûr que c'est moi qui ai le plus beau légume. Tant pis pour les autres concurrents !

 

roi, chien, princesse, tomate, conte, ombres chinoises, theatre d`ombres, marionnettes
 

NARRATEUR. - Voici que survient le deuxième soupirant. (Il entre sur l'écran, suivi de la tomate). Il apportait avec lui une magnifique tomate. Elle était vraiment aussi belle que la carotte, dans un autre genre...

 

DEUXIÈME SOUPIRANT. - Votre Majesté, daignez poser vos yeux sur la magnifique tomate que j'ai réussi à faire pousser. Elle est le fruit de la graine que vous m'avez donnée. Elle est joliment brillante et je suis certain qu'elle a un goût incomparable. N'est-ce pas là un fruit magnifique ?

 

LE ROI. - Certainement, mon garçon, certainement.

 

DEUXIÈME SOUPIRANT. - Ai-je droit à la main de la princesse ?

 

LE ROI. - Je crois qu'il va nous falloir attendre les légumes des autres soupirants.

 

DEUXIÈME SOUPIRANT. - Très bien, votre Majesté, je vous obéirai. (Il sort avec sa carotte). Je suis sûr que c'est moi qui ai le plus beau fruit. Tant pis pour les autres concurrents !

 

jeune homme, salade, princesse, conte, ombres chinoises, theatre d`ombres, marionnettes
 

NARRATEUR. - Voici que survient le troisième soupirant. (Il entre sur l'écran, suivi de la salade). Il apportait avec lui une magnifique salade. Elle était vraiment aussi belle que la carotte et la tomate, dans un autre genre...

 

TROISIÈME SOUPIRANT. - Votre Majesté, daignez poser vos yeux sur la magnifique salade que j'ai réussi à faire pousser. Elle est le fruit de la graine que vous m'avez donnée. Regardez-la bien. On voit tout de suite qu'elle est craquante. Je suis sûr qu'elle a un léger goût de noisette. N'est-ce pas là une magnifique salade ?

 

LE ROI. - Certainement, mon garçon, certainement.

 

TROISIÈME SOUPIRANT. - Ai-je droit à la main de la princesse ?

 

LE ROI. - Je crois qu'il va nous falloir attendre le légume d'un dernier soupirant.


 

 
 



Créer un site
Créer un site