THÉÂTRE D'OMBRES ET DE SILHOUETTES

CONVERSION  DE  SAINT  PAUL



     Ce mystère est tiré de l'ouvrage Mystères du moyen-âge : mystères liturgiques par Adolphe d'Avril (1822-1904), édité en 1892.

     Il est disponible sur le site de Gallica (site de la Bibliothèque Nationale) et libre de droits.

Joseph bible nativité en théâtre d`ombres ombres chinoises silhouettes marionnettes

     Son adaptation aux ombres chinoises et à un langage plus contemporain a induit des changements dans le texte. Il sera bon, si on le désire, de se reporter au texte de base :

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5746049w.r=myst%C3%A8res+du+moyen+age.langFR


     Les ombres, de Nicolas AUBERT, sont libres de droits.
 


CONVERSION  DE  SAINT  PAUL


 

MYSTÈRE  DU  MOYEN – AGE


 

adapté aux ombres chinoises par Nicolas AUBERT.


 

Texte et ombres libres de droits.
 

PERSONNAGES


SAUL, qui deviendra SAINT  PAUL
PRINCE  DES  PRÊTRES

DEUX  GARDES
JESUS,  LE  SEIGNEUR
ANANIEL
BARNABÉ
QUELQUES  APÔTRES


 

PREMIER  TABLEAU


AU  TEMPLE

la passion en ombres chinoises bible silhouettes théâtre d`ombres

     On s'inspirera de ce décor pour placer une colonne de chaque côté de l'écran pour figurer la grande salle. (Ombre tirée de :
http://ombres-et-silhouettes.wifeo.com/rachat2.php



     (
La scène représente une grande salle. À droite, sur un fauteuil, le prince des prêtres est assis. Près de lui, se tient Saul qui regarde vers l'autre côté de l'écran. Face à Saul, on trouve deux gardes armés.)

trône bible nativité en théâtre d`ombres ombres chinoises silhouettes marionnettes

     (Le chant du Te Deum laudamus, Domine s'élève -chorale ou disque. Dès le silence fait, la lumière de la salle baisse tandis que celle de l'écran monte en intensité. Les ombres du premier tableau sont en place.)

Joseph bible nativité en théâtre d`ombres ombres chinoises silhouettes marionnettes
Saul


SAUL, au prince des prêtres.
Je ne puis pas vous exprimer
Quelle haine m'ont inspirée
Ces chrétiens, dont la perfidie
Séduit le peuple en ce pays. (se tournant vers les gardes)
Allez donc et ne tardez pas :
Si vous en trouvez sur vos pas,
De vive force prenez-les,
Et enchaînés amenez-les.


     (En entendant ces paroles, les gardes sortent de l'écran. Les silhouettes de Saul -qui a fait volte-face- et du prince des prêtres remuent alternativement pour mimer une conversation. Les deux gardes reviennent avec deux chrétiens enchaînés. Saul se tourne vers eux.)
 

soldats romains bible nativité en théâtre d`ombres ombres chinoises silhouettes marionnettes
gardes


LES GARDES
Maître Saul, nous voilà ici,

Après vous avoir obéi.
De ces chrétiens insidieux
Nous n'avons pu saisir que deux ;
Mais les autres vous n'aurez pas ;
Ils se sont enfuis vers Damas.
Jérusalem est délivrée
De ce peuple et de ses péchés.

      (Saul se retourne vers le prince des prêtres.)

SAUL
Maître des prêtres et de la Foi,
Laissez-moi chasser ces chrétiens
Qui ne respectent pas la Loi
Et le jugement des anciens.
Veuillez me donner une lettre,
Qu'à Damas je puisse remettre.
Là, ces flatteurs, grâce à leurs ruses,
Gagnent le peuple et ils l'abusent.

     (Le prince des prêtres donne un rouleau à Saul et lui dit :)

César bible nativité en théâtre d`ombres ombres chinoises silhouettes marionnettes
prince des prêtres



LE PRINCE DES PRÊTRES
Voici la lettre, avec mon seing,
Pour Damas contre les chrétiens :
Mais ne laissez pas échapper
Les chrétiens que vous trouverez.



DEUXIÈME  TABLEAU


SUR  LA  ROUTE

arbre bible en théâtre d`ombres ombres chinoises silhouettes marionnettes nativité

palmier arbre en théâtre d`ombres ombres chinoises marionnette silhouette
décors


     (La route est symbolisée par deux arbres placés de chaque côté de l'écran. Saul entre, suivi des deux gardes. Une voix s'élève. On pourra projeter une lumière -lampe de poche puissante- sur le haut de l'écran et lui faire faire des petits ronds quand la voix parle. Elle viendra sur le visage de Saul pour l'aveugler.)

LA  VOIX
Saul ! Saul !
Pourquoi me persécutes-tu ?
Pourquoi mon peuple affliges-tu ?
Là où j'ai mis mon affection ?
Toi, tu regimbes à l'aiguillon.

     (Saul chancelle. On obture ses yeux avec un cache. Saul porte ses mains à son visage.)

SAUL
Que dis-tu ? Qui es-tu Seigneur ?
Pourquoi m'ôtes-tu la lueur ?
Qu'ai-je fait à ta nation ?
Qui es-tu et quel est ton nom ?

Joseph à genoux bible nativité en théâtre d`ombres ombres chinoises silhouettes marionnettes
Saul à genoux

 

     (Saul tombe à terre, à genoux. La lumière qui l'aveugle s'en va et Jésus apparaît face à Saul.)

LE  SEIGNEUR
Je suis Jésus que tu poursuis,
Dont tu affliges les amis.
Mais lève-toi ; entre à Damas ;
Là, mes ordres tu recevras.

     (Saul se relève. Les gardes, s'approchent de lui et l'aident à se relever. Ils sortent de l'écran. Ananiel entre en scène, de derrière Jésus qui se retourne pour lui parler.)





 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement